>>> 10h58 : Nathalie et sa fille Emilie, voisines !

>>> 17h28 / je travaillais dans mon bureau, j'ai entendu une petite fille dire à sa mère : "WOUAHOU, COURIR C'EST LA LIBERTÉ !" quand je me suis penchée pour regarder, elles étaient déjà loin

>>> 18h16 / Salomé et Esther. Elles sont copines de classe, de rue

>>> 18h12 / pas grand monde dans la rue, il pleut. Les passants sont plus attirés par les rosiers d'Alexandre et Norah (qui ont "UN SUCCÈS FOU", petite pensée au passage pour le chanteur Christophe) que de se faire tirer le portrait. Comme quoi la météo a une influence certaine sur les comportements

>>> 18h20 : Marie-Pierre habite un peu plus bas me dit-elle, pourtant, j'ai l'impression ne jamais l'avoir croisée ; elle a un joli regard bleu clair et un sourire doux ; elle me raconte qu'elle donne des cours de tai-chi dans la rue tous les samedis matin

>>> 18h30 / Eric et Séverine et leurs filles Adèle et Louise. Ce sont eux que nous avons rencontrés lorsqu'Esther est arrivée au collège Berthelot. Il ont été extrêmement gentils et ont vraiment permis à Esther de s'intégrer dans sa nouvelle classe. Eric est professeur d'architecture (spécialiste des giratoires, mon dada itou mais de façon moins sérieuse que lui !) et Séverine professeur des écoles. Louise leur fille ainée est en classe avec Esther. Ils nous racontent que c'est leur première vraie balade en famille depuis le début du confinement