>>> rue Molière mais je suis dans la rue et pas à ma fenêtre ; sur la porte pour aujourd'hui et demain : le bain de la St Sylvestre, St Cast, 31 décembre 2017. j'ai entendu un enfant dire à son père : ils ont de la chance les gens d'aller à la piscine

>>> 16h42 / il s'était mis à faire moche, et je voyais surtout quelques parapluies descendre la rue emmenés par des passants pressés de se mettre au sec. Je n'avais pas descendu ma pancarte parce que j'étais occupée sur des sujets en cours et puis quand ça vente, elle s'agite et j'ai peur qu'elle aille voir ailleurs. Mais je vois des têtes connues et parfois on se parle avec les passants. René, croisé la semaine dernière, nous nous saluons, il me dit, "je vous présente mon Esther". Je lui avais parlé d'Esther aussi ! Et je comprends aussi que René est la personne que je voyais passer dans la rue coiffé de cet incroyable chapeau. Probablement sous l'effet de la perspective ou du surplomb, je ne l'avais pas reconnu. Voir de haut ou avoir une vision frontale des gens ou de la réalité en général ça change out, et c'est vrai que moi, je n'aime pas trop regarder de haut et surtout pas les gens...

>>> 17h30 / Paul.

>>> 18h21 / Alexandre, le mari de Victoire, passée mardi dernier, et père de Rosa. On échange un peu sur le boulot, les choses à l'arrêt, bref, ce drôle de quotidien. Il est architecte, je le fus un peu, mais surtout je lui disais que j'avais fait le portrait du chef de l'organisme où il travaille.

>>> 18h52 / Guillaume qui s'occupe de la logistique des livraisons groupées de fruits et légumes pour qui le souhaite dans la rue. Sinon dans la vie "normale" il est décorateur ensemblier accessoiriste sur des tournages

>>>je n'ai pas coutume d'insérer des images de l'intérieur dans les séries "Distanciation Sociale Garantie", mais pour tout de même, pour finir cette partie de Scrabble envoyée par la professeur de français d'Esther qui maintient un lien très fort avec ses élèves et aussi leurs parents. Je regarde le tirage et je ne sais plus trop si je dois y voir endives, envie, vies (mais même au pluriel curieusement ça ne pèse pas lourd), bref je capitule et m'effondre de sommeil sur le plateau