>>> 12h41 /pas de pancarte, du boulot et puis quand ça vente, elle s'agite et j'ai peur qu'elle aille voir ailleurs. Mais j'entends Basile et Joshua passer dans la rue, les deux fidèles adorateurs du homard, donc j'aime bien m'interrompre un peu dans ce que je fais (j'ai du mal à me concentrer sur tout sauf l'envie de me projeter vers l'extérieur), pour discuter avec eux. En vrac, ça donne, des trucs du genre, le homard c'est toi qui l'a tué ? tu connais Crapouille (le copain de Sam-Sam), pourquoi tu mets des photos sur ta porte, tu as d'autres animaux, tu peux nous en montrer ? etc.etc. C'est sympa et rafraîchissant. Aujourd'hui la balade c'est avec Alix et Romane (maman et petite soeur de Basile) et Xavier, le papa de Joshua. On ne se connaissait pas du tout avant.

>>> 18h12 / pas grand monde dans la rue, il pleut. Les passants sont plus attirés par les rosiers d'Alexandre et Norah (qui ont "UN SUCCÈS FOU", petite pensée au passage pour le chanteur Christophe) que de se faire tirer le portrait. Comme quoi la météo a une influence certaine sur les comportements

>>> C'est pas dans la rue, mais si on n'avait pas changé un peu nos habitudes pour nous ravitailler en nourriture, nous n'aurions pas eu ce sentiment si particulier de communier en nombre ces derniers jours autour de la blette (commandes communes de fruits et légumes pour éviter de trainer dans les magasins). Par ailleurs j'ai toujours été fascinée par ces feuilles et je trouve qu'elles ressemblent à des arbres. Je suis moins extatique lorsque la feuille se chiffonne dans sous mon palais et qu'elle va saluer mes papilles gustatives, j'avoue.

>>> 23h32 / retour dans la rue, sous la pluie. Je ne me lasse pas de ce tableau toujours changeant