les ateliers sportifs menés par Stelly, 3 fois championne de France en boxe anglaise.
Aloys, étudiant en cinéma et service civique à l'association.
Stelly alimente les réseaux sociaux de l'association.
Abderrahmane, Hanen et Hugo, parrain Fondation VInci.
Hanen et des bénéficiaires de l'accueil de jour.
Aloys et Hanen rangent la cuisine après le repas solidaire servi aux bénéficiaires.
Aloys (service civique) et Lassana.
Chanez et Hanen, à la fois bénéficiaires et bénévoles, en cuisine notamment.
Abdelhak, Mouhamed, Rayane et Chanez Kambour, bénéficiaires de l'accueil de jour et bénévoles.
Mohammed, fréquente l'accueil de jour.
Zyed vient depuis longtemps à l'association ; il est à la fois bénéficiaire et bénévole, notamment pour les maraudes.
retour à l'association voisine Re-Belles (les confitures !) de mobilier emprunté par Emergence.
Khattab et Abderrahmane.
Aloys (en service civique) et Dimitri, salarié.
Hugo de Caldas, de Vinci Facilities, est parrain de l'association. Il passe régulièrement partager un repas et faire le point de besoins éventuels de l'association.
Stelly aide les personnes présentes à l'accueil de jour pour des formalités administratives.
l'accueil de jour, c'est à la fois trouver un espace pour se poser, se détendre et se reposer, ainsi que résoudre des questions admistratives.
Aloys aide Abdelhak à des renouvellement de papiers d'identité...
... en mesurant les enfants ! même si on n'a pas de toise sur place !
l'accueil de jour, c'est aussi pouvoir laver son linge.
... laver son linge, parler, trouver du réconfort...
Dimitri (salarié de l'association), Mouhamed et Chanez.
Charlotte Prando, directrice et fondatrice de Emergence 93 et le jeune Abderrahmane.
Dimitri, salarié, et Zyed, bénéficaire et bénévole, devant les locaux de l'association.
Moussa, responsable technique de la station de lavage auto au centre commercial Quai des Marques, a l'Ile St Denis (93).
Emergence assure une prestation de lavage écologique, c'est à dire sans eau.
produits écologiques, chiffons et muscles pour actionner le chiffon !
Moussa et Dimitri.
préparation de la maraude : ce soir, les bénévoles préparent des repas chauds qui seront distribués dans Paris.
préparation de la maraude
préparation de la maraude
préparation de la maraude
préparation de la maraude
préparation de la maraude
préparation de la maraude
préparation de la maraude
Zyed a emprunté un chariot pour la maraude à un supermarché du quartier.
sortie pour la maraude
sortie pour la maraude
L'équipe du soir quitte le siège de l'association à la porte d'Aubervilliers pour le quartier Stalingrad à Paris.
Moussa, le responsable technique de la plateforme de lavage auto est également présent pour la maraude.
sous le pont du périphérique.
Dimitri mène son équipe à vive allure : "on avance, on ne s'arrête pas, on avance, sinon, c'est mort. On avance !!!". La porte de la Villette est un point de deal et de consommation de crack propice aux incidents en tous genre et le groupe veut avancer à tout prix vers Stalingrad.